Sélectionner une page

AIMER LA FEMME QUE VOUS ÊTES?

La femme est un être sensoriel ! Un rond de bosse sensuel et attirant. Il est une terre fertile pour les jeux intimes. Oui, je vous l’assure et en plus il n’y a rien de répréhensible !
Mon travail dans le coaching de l’être est de permettre cette rencontre de soi à soi sans oublier personne. Vous l’aurez compris, je m’attache à aider la femme sexuée. Un soutien pour aimer ses parties tabous, ses aspects dérangeants car porteur de plaisir, de fantasmes (non assumés car non socialement reconnus comme sains).

> l’angle de travail : se rapproprier ce corps. Il n’est plus un objet que l’on offre mais l’expression créative de son histoire.

Si c’était si simple d’être heureux et de s’aimer, nous n’existerions pas ! Quel beau métier celui d’être témoin de votre rayonnement. Remettre de la joie et du plaisir dans vos actions même les plus petites.
Vous qui lisez ces quelques lignes :
  • quand avez vous dit à votre corps que vous l’aimiez ?
  • Quand vous êtes vous regardée dans le miroir entière, oui je vous connais petite maline !
  • Vous est-il déjà arrivée d’avoir un orgasme ?
  • D’être à l’aise avec ce qu’on appelait les devoirs conjugaux ??
  • L’avez soutenu quand il s’est dérobé en bout de course quand il n’a pas été au top de sa forme.
  • Ou l’avez maltraité quand il vous a montré un visage de vous, peu convenable ???
Le DÉSIR est une source encore souvent conflictuelle en SOI La sexualité, une énergie de feu qui vous dépasse et vous porte vers des sentiers inconnus sombres et déstabilisants
Ok, j’y vais un peu fort, pour cette première fois alors, faisons light.
>Replaçons nous à l’extérieur du corps
  1. Quelle partie de vous avez vous occultée ??? la sensiblerie peut être …. c’est une tare à qui voudrait réussir n’est-ce pas ??? Enfin, cela n’engage que mon avis. Vous, vous êtes une warrior qui combine vie de famille/vie pro/vie perso sans jamais faillir ! être découragée connaît pas ! Fatiguée, si peu 🙂 Une libido et une motivation toujours au top ! 🙂
Ok, dans ce cas, je ne pourrais rien vous apporter et c’est tant mieux votre vie roule comme sur des roulettes.
> Pour les autres qui sont curieuses, on continue la lecture.
On aime ce qu’on croit ou voudrait projeter de soi sur les autres et vous vous y attachez. Cela s’appelle un MASQUE. C’est flatteur jusqu’au jour, où il devient pesant quand on ne sait plus qui on est au fond de soi.
Le moment est peut être venu de s’interroger avant de perdre le lien. Anticiper pour devenir pro-active de sa vie même intime. Je n’insisterais jamais assez : ne plus vous définir comme un réceptacle mais davantage comme une femme désirante.
La destination pour laquelle vous embarquez est parfois encore flou dérangeante inconnue mais vous n’êtes plus seule ! VOTRE COACH est là, à vos côtés. MOI
Comment accepter toutes ces facettes ??? quand on a brimé vos élans, non validé cette spontanéité ou votre goût pour la créativité. > On réapprend, on fait connaissance, un jour après l’autre.
L’accompagnement de type coaching permet de toucher la/les croyances qui empêchent cette libération pour devenir pleinement SOI mais surtout de négocier avec la peur qui annihile le besoin.
Le petit plus non négligeable, c’est de comprendre ces mécanismes et émotions refoulées car ils sont porteurs de messages. Vous n’aurez plus à avoir peur de VOUS.

LE PREMIER PAS : Replacer les priorités,

vous traiter en premier classe.
Impossible, ce serait être égoïste. Il est certain qu’à ce stade des définitions et du sens seront à remettre derrière les mots.
On ne peut changer que ce sur quoi on se concentre et reconnaît !

DEUXIEME PAS : S’interroger

Vous êtes vous déjà posé la question de savoir quelle femme vous voudriez être ?
Vous êtes une femme déterminée, perspicace, douée d’énormes capacités, nous les voyons peut être plus que vous. Je le sais et votre entourage aussi les détecte. C’est bien votre regard qui importe et parfois la perception que vous avez de vous, passe dans des filtres qui viennent confirmer votre réalité. Vous ne vous aimez pas !
> vous n’êtes pas quelqu’un de bien. Ce qui arrive est le fait du hasard, mais bien sur !
Vous minimisez vos actions et potentiels. Je dirai malheureusement que c’est commun à beaucoup de personnes et pas que les femmes. Une certaine éducation, de la discrétion, une timidité, un mal être sont peut être à l’origine de cet état de fait!
Attention, c’est quand même vous qui l’avez pris comme seule vérité et qui perdurez dans cette croyance. Pourquoi avoir donné autant de crédit à ces personnes extérieures ?? Seraient-elles venues appuyer à un endroit où vous aviez mal?
Oui, je pose beaucoup de questions:) c’est un peu mon job !

TROISIEME PAS : Reconnaître ces talents.

Vous vous êtes déjà projetée dans une carrière. Vous avez réfléchi aux apprentissages, le cursus, le type d’entreprise pour arriver à votre but. Vous aviez le quoi, le comment et la motivation, SUPER!
Vous avez peut être utilisée le même process pour votre couple. Vous avez fait le choix d’un homme plutôt qu’un autre selon un type de critères (conscient ou inconscient), déterminé où vous voudriez construire votre nid pour recevoir des enfants, les prénoms déjà en tête depuis l’enfance.
Vous avez appris à vous visualiser dans 1 an, 5 ans ou 10 ans. Encore mes félicitations!
Mais…. Avez-vous utilisé ce procédé dans tout vos domaines de vie ?

QUATRIEME PAS : Cibler les fuites d’énergie

Les premières questions à se poser
Comment percevez-vous le DESIR ? Qui êtes vous quand vous êtes désirante ? Comment soutenez-vous le regard de l’autre ? Comment s’expriment vos polarités ombre/lumière, vierge ou putain, ève ou lilith.
Le désir traverse ce corps, arrivez-vous à vous abandonner pour goûter à la jouissance, source de joie ?
Osez prendre cette liberté d’être une femme ?

« se mettre à nu, c’est prendre le risque d’être vue telle que vous êtes. »

CINQUIEME PAS : le prix à payer

  1. Qu’arriverait-il de dangereux pour vous, si l’autre pouvait capturer cette image ?
  2. L’homme est-il la bonne personne pour être aux premières loges et voir l’envol du papillon ?
  3. Il arriverait quoi de vous, si vous vous aimiez telle que vous êtes ?
MON OBJECTIF DE COACH DE L’ÊTRE
Vous aider à assumer votre féminin pour ouvrir une voie, celle de l’amour. On ne peut changer ce qu’on n’aime pas et on ne peut donner que ce qu’on se reconnaît.
La femme est à la base de la création, elle est donc porteuse d’un message pour les générations à venir.

S’aimer pour aimer les autres !

Mylhena Crignon
coach de l’être pour développer la puissance féminine
mylhena.coach@gmail.com http://coachdevietroyes.com/
consultation AUBE & PARIS 8 en cabinet par skype ou facebook pour les plus éloignées
Tél. 06 52 02 90 69